À la une

Dans l'actualité

Regard sur les élections departementales

0 commentaire Le par

Les élections départementales sont programmées pour les dimanches 22 (1er tour) et 29 (2ème tour) mars prochain. Ces élections font suite à un profond remodelage qui pour l'Aveyron se traduit par un nombre de cantons divisé par 2 (23 contre 46). Toutefois, le nombre de conseillers, 46,  demeurera inchangé, des binômes  homme - femme (accompagné d'un binôme similaire de suppléants) étant proposés au choix des électeurs dans chaque canton.Généralement défavorables au pouvoir en place, ces élections présentent un risque de désaveu pour le Parti Socialiste, même si les tragiques évènements de janvier peuvent modifier la donne; à l'opposé de l'échiquier politique, le poids du FN, déjà triomphant lors des

Elections régionales

0 commentaire Le par

La secrétaire d'état Carole Delga qui, flanqué de Damien Alary, Président de la Région Languedoc Roussillon, sollicitait l'investiture socialiste pour conduire la liste aux prochaines élections a recueilli 88 % des suffrages des militants.Rappelons qu'elle était la seule candidate en lice après le retrait de Christian Teyssèdre qui a dénoncé une inégalité de traitement réfutée par sa concurrente.Sans faire montre d'un esprit partisan, les militants pourront à juste titre s'étonner de cette désignation précipitée organisée à la va-vite et qui est venue se télescoper avec les campagnes pour les élections des conseillers départementaux. Nonobstant cette étrange accélération, 52% des militants ont participé à cette désignation. 

Retrait de délégation à la mairie de Rodez

0 commentaire Le par

Un retrait de délégation d'adjoint est somme toute un évènement banal dans la vie d'un conseil municipal. Celui qui s'est déroulé à Rodez vendredi dernier, retient toutefois un minimum d'attention dans la mesure où le conflit opposait le maire de Rodez, notre camarade, Christian Teyssèdre à Daniel Rozoy, dixième adjoint, mais aussi Président du PRG Aveyron. Même si le vote s'est tenu conformément à la loi à bulletin secret, le grief d'absence de solidarité au sein de la majorité départementale reprochée à l'adjoint déchu est à l'évidence partagé par les membres de celle-ci - exception faite des élus PRG dont Daniel Rozoy lui-même - puisqu'aucune voix n'a manqué

Mon maire s’en va – t – en -guerre…

0 commentaire Le par

Sans doute nos camarades, qui géraient depuis deux mandats la commune, ont-ils laissé la ville d'Onet le Château dans un état d'insécurité avéré - la presse locale ferait chaque jour les gros titres sur des agressions en tout genre - pour voir le maire, le fier Artaban Kéroslian, partir à la charge sans ménagement du délinquant.Qu'il est altier ce maire, menton en avant, tel un adjudant à la tête de son escouade de policiers municipaux recrutés à grand tapage pour effrayer sans doute quelques voleurs de poules sévissant du côté des Bastries.Car de délinquance gravissime, chacun recherchera vainement dans son journal préféré les forfaits capables de mettre la population en émoi.Comme

La locomotive Luche en campagne

0 commentaire Le par

La locomotive Luche se remettrait en campagne dans la perspective des élections cantonales de mars prochain.Gageons qu'il s'agit d'une machine à vapeur à fort coefficient d'aspersion pour ce grand spécialiste de l'arrosage à tout va et cet éternel adepte du cumul.L'homme tiendrait toujours ses promesses. Fichtre! Nos camarades Christian Teyssèdre et Fabrice Geniez se feront fort de démonter cette mensongère assertion.Et au final, gare aux ratés! Il serait fort désopilant que le bolide reste à quai si d'aventure le Conseil Constitutionnel sifflait à l'intéressé la fin du voyage pour enfumage exagéré.

inondations St Affrique

0 commentaire Le par

Des orages ont durement frappés St Affrique vendredi dernier 28 novembre. La crue de la Sorgues a entrainé des dégâts considérables dont l'ampleur peu s'apprécier en regardant le reportage photo proposé par un lecteur de Midi Libre. Nous souhaitons bon courage à Alain Fauconnier, à l'ensemble des élus, au personnel municipal et aux services de secours pour apporter toute l'aide nécessaire aux habitants touchés par cet évènement exceptionnel et pour le travail à réaliser afin que la cité retrouve au plus vite son visage attrayant

Quins, une conférence sur Jaurès salutaire et réussie

0 commentaire Le par

En ces temps de morosité, quoi de mieux que de retrouver les voies du socialisme en écoutant le message de Jean Jaurès.Vendredi 21 novembre dernier, à Quins, à l'invitation des sections PS de Baraqueville et Naucelle, Moktar Kachour, inspecteur d'académie honoraire, est venu porter le message délivré par le grand homme. Devant un auditoire de près de 100 personnes parmi lesquelles Marie Lou Marcel, députée, Anne Blanc, maire de Naucelle, Jean Paul Mazars, Pierre Delagnes, conseillers généraux, Jérôme Ferrand (secrétaire de la section de Baraqueville) qui ouvrait la conférence a indiqué combien  il était nécessaire et vital d'être fier des valeurs socialistes et de les porter dans tous les domaines de la vie

Transition énergétique

0 commentaire Le par

Lors des manifestations organisées par la CGT le 4 novembre dernier une délégation d'agents actifs et retraités d'EDF a manifesté devant la permanence de notre camarade deputée, Marie Lou Marcel qui dans le cadre de la loi de transition énergétique a voté les dispositions remettant en cause le monopole de production hydraulique dévolu à EDF.Compte tenu de l'importance de ce sujet en Aveyron, il est sain que ce problème soit examiné avec attention. Il serait malvenu que le scandale des autoroutes transférés au privé soit réitéré dans la gestion du parc hydraulique qui, d'aucuns l'ignorent, fournit une énergie de fort coût marginal tant sa disponibilité est vitale durant

Elections sénatoriales: des arroseurs arrosés?

0 commentaire Le par

Notre camarade Alain Fauconnier a déposé un recours au Conseil Constitutionnel en vue de faire annuler l'élection des sénateurs J.Claude Luche et Alain Marc sous le grief de dépassement de leurs comptes de campagne. D'aucuns trouveront peut-être la démarche inélégante; toutefois, pour se faire une plus juste opinion, chacun se devrait de relire l'hebdomadaire le Ruthénois n°201 dont vous trouverez ci-dessous le scan de la première page. Le Conseil Général a arrosé à flots continus les communes deux mois avant les élections. La suspicion est donc légitime. La haute juridiction tranchera et on verra bien au final qui seront les arroseurs arrosés.

Elections européennes

0 commentaire Le par

Les résultats des élections européennes en Aveyron sont fort décevants pour notre parti qui termine quatrième de la consultation avec 13,6% des voix.Bien sûr, la désignation par le national d'une tête de liste PRG, sans consultation des militants, a eu un effet démobilisateur que notre représentant local Alain Rauna et ses équipiers pourtant fort impliqués n'ont pas pu endiguer.Le Front National fait dans beaucoup de communes rurales une percée remarquée tandis que l'UMP régresse elle-aussi, régression qui eût été sans doute plus spectaculaire si le scandale Bygmalion avait éclaté une semaine plus tôt.Ce mauvais score de la droite républicaine permet à notre parti de conserver le siège de

Les derniers contenus multimédias