Retrait de délégation à la mairie de Rodez

0 commentaire Le par

Un retrait de délégation d’adjoint est somme toute un évènement banal dans la vie d’un conseil municipal. Celui qui s’est déroulé à Rodez vendredi dernier, retient toutefois un minimum d’attention dans la mesure où le conflit opposait le maire de Rodez, notre camarade, Christian Teyssèdre à Daniel Rozoy, dixième adjoint, mais aussi Président du PRG Aveyron.
Même si le vote s’est tenu conformément à la loi à bulletin secret, le grief d’absence de solidarité au sein de la majorité départementale reprochée à l’adjoint déchu est à l’évidence partagé par les membres de celle-ci – exception faite des élus PRG dont Daniel Rozoy lui-même – puisqu’aucune voix n’a manqué au maire (20).

Cet épisode particulier fait ressortir les difficultés de dialogue entre notre parti et le PRG Aveyronnais et explique sans doute le peu d’appétence à signer des accords dans l’optique des élections cantonales.
Il est sans doute sain que le vote du printemps prochain – qui se déroulera dans un contexte difficile – ramène chacun à sa vraie place dans le respect de la discipline républicaine qui s’impose à tout militant.

Soyez le premier à commenter cet article

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias